De l’importance de l’embauche d’un correcteur d’épreuves, un bon.

14 Sep 2008 at 7:09 2 commentaires

(Je sais, ça fait quelque temps déjà que cette pub s’est commise dans les métros montréalais. Ça fait quelque temps déjà que ça m’horripile à chaque fois que je la vois, aussi. Mais je viens à peine de transférer sur mon ordinateur des photos qui traînaient sur ma caméra depuis les quelques derniers mois. Et trois mois plus tard, ça m’horripile toujours autant!)

Je sais que la pub est un milieu stressant. Je comprends tout-à-fait la réalité; les clients qui changent d’idée cinq fois pour un titre de quatre mots; les délais impossibles; les trucs dont on a besoin pour… avant-hier; les rushs incroyables pour boucler des projets à temps et être en marché à la date prévue… je comprends tout ça, et je comprends que dans la mêlée, parfois, on a l’impression que l’étape relecture / correction d’épreuves n’est là que pour nous mettre des bâtons dans les roues et nous retarder. « Pis de toute façon, voir qu’on ferait une faute dans un titre de 4 mots… »

Je comprends tout ça. Très bien. Mais il me semble qu’on ne devrait jamais laisser de côté la rigueur orthographique (sans nécessairement faire relire ses maquettes 20 fois, il me semble qu’une correction d’épreuves devrait être de mise sur les épreuves finales, peu importe l’agence qui s’occupe de la pub en question…) avant de faire imprimer, en grand format, des pubs qui seront affichées dans toutes les stations de métro montréalaises. Au risque de produire des aberrations du genre:

Fait (sic) aller ton mojo

Bâtard!

Dans le moins flagrant : le « Quand on peut parler à ses amis même quand on a rien à dire… la vie est Bell » de Bell. Volonté de se rapprocher du langage parlé (le public cible de la nouvelle campagne de Bell semblant résolument plus jeune, ça pourrait très bien expliquer la chose…)? Ou véritable faute? ‘Sais pas. Reste que ça me fait (aussi) sourciller à chaque fois.

Entry filed under: Pub et médias. Tags: , .

M pour Moncton Montréal Pop Montréal dévoile sa programmation complète!

2 commentaires Add your own

  • 1. bancdeplastik  |  14 Sep 2008 à 8:03

    tu a raison

  • 2. crinoline  |  14 Sep 2008 à 9:07

    (mégalol!)

    Non mais, sérieusement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Sous la «jupe»

Tous ces petits bouts de crinoline rose, faite de folies, de passions démesurées et d'imperfections, que je n'arrive pas à dissimuler sous la JUPE... aussi bien les assumer!

Récemment

En 140 caractères


%d blogueurs aiment cette page :