Reefer madness / folle de Reefer

22 Oct 2008 at 5:31 1 commentaire

Moins soixante points pour le titre de billet cliché à l’os. Et surtout, pour la référence vraiment trop facile…

Mais je peux pas m’en empêcher. Je tripe complètement sur Reefer, l’énième side-project de Nick Diamonds Thorburn, ex-Unicorns maintenant leader de la formation Islands, en collaboration ici avec le producteur Daddy Kev (qui a entres autres travaillé avec Busdriver).

C’est tout chaud : le groupe a droppé un album éponyme mardi dernier sur le iTunes Store (je pense que l’album est uniquement disponible là pour le moment), et ce, sans tambour ni trompette — la hype est encore toute discrète sur la blogosphère…

Phoque Arm’s Way, c’est cet album- (en peut-être un peu plus long) qui aurait dû faire suite à Return to the Sea, le premier album de Islands, que j’ai tant usé à l’été 2006. Des petites bombes indie-pop comme Thorburn sait si bien les écrire, d’irrésistibles sonorités hawaïennes (l’album a d’ailleurs été enregistré à Maui), et la production de Daddy Kev, qui vient donner une discrète touche hip-hop à l’ensemble. On ajoute à ça un featuring de Busdriver, une reprise vraiment sympathique du standard Blue Moon, et un remix de Flying Lotus. Ça donne ma plus belle surprise de l’automne, sans contredit! Je pense que j’ai écouté l’album sept fois depuis ce matin.

Reefer – Body Heat (MP3)
Reefer – Hit and Run (MP3)

Entry filed under: Musique. Tags: , , .

Un doux parfum de WTF Google Maps pwne* la STM

Un commentaire Add your own

  • 1. Tina  |  23 Oct 2008 à 10:42

    1-hourra
    2-merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Sous la «jupe»

Tous ces petits bouts de crinoline rose, faite de folies, de passions démesurées et d'imperfections, que je n'arrive pas à dissimuler sous la JUPE... aussi bien les assumer!

Récemment

En 140 caractères


%d blogueurs aiment cette page :