Tout c’que Bike For Three! a à dire sur l’amour…

17 Avr 2009 at 7:01 1 commentaire

… ou la fois où je faisais d’une pierre (ou d’une seule et même chanson) deux coups.

Dans la vie, il y a de ces hasards qui font bien les choses. Le mois dernier, je mentionnais à un ami, de façon tout à fait anodine, à quel point j’aimais Buck 65. Sa réponse? Une date de concert, la seule inscrite au calendrier de Buck dans les prochains mois – à peine 3 semaines plus tard, dans une petite salle de spectacle de l’Outaouais (le Black Sheep Inn en l’occurrence).

Fast forward trois semaines plus tard – c’est accoudée au comptoir de cette adorable petite salle, une 50 à la main, que j’assistais à un spectacle mémorable du rappeur haligonien (gentilé signifiant « d’Halifax ») – je dirais « mon rappeur haligonien préféré », mais je ne crois pas en connaître d’autres. Enfin – seul sur scène, Buck alterne entre ses pièces (parfait équilibre entre des classiques à la Wicked and Weird et des nouveautés), de délicieuses anecdotes (le gars est un storyteller, ça se sent dans ses tounes et ça transparaît dans sa façon de présenter ses anecdotes – on en voudrait plus, plus, plus!), et des extraits de chansons bizarres dénichées Dieu-sait-où. Un laptop, une table tournante et un micro comme seuls accessoires. C’était tout, et c’était parfait.

l_0f2e3df570fd47c6972f4168561d88c3Parmi les nouveautés jouées lors du spectacle, All there is to say about love, premier extrait fort prometteur de l’album de Bike For Three! (collaboration entre Buck 65 et l’artiste électro belge Joëlle Phuong Minh), dont la sortie est prévu à la fin mai sur étiquette Anticon (gage de qualité).

La toune live était déjà fort appréciable, mais la version studio, avec les discrets bidouillages de m’zelle Minh, est absolument délicieuse.

Ça s’écoute et se télécharge sur RCRDLBL (pas de lien direct, désolée, mais c’est tout à fait gratuit et pas trop compliqué à télécharger!)

Ne reste plus qu’à espérer que le reste de l’album soit aussi intéressant – ce qu’on verra dans quelques semaines.

Entry filed under: Musique. Tags: , , , , , , , .

Chillage extrême au Zoobiz grand naïf

Un commentaire Add your own

  • 1. rateboulimique  |  17 Avr 2009 à 7:15

    Quelle belle découverte… haligonien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Sous la «jupe»

Tous ces petits bouts de crinoline rose, faite de folies, de passions démesurées et d'imperfections, que je n'arrive pas à dissimuler sous la JUPE... aussi bien les assumer!

Récemment

En 140 caractères


%d blogueurs aiment cette page :