xkcd.com/b/

1 Juin 2009 at 10:47 4 commentaires

Si Internet était un roman de Harry Potter, /b/* en serait probablement le Voldemort : le site Web qu’il ne faut pas nommer et dont il ne faut pas parler. Et surtout, surtout, ne pas linker. Parce qu’il est malsain, atroce et terrifiant. (Ici s’arrêtent les métaphores douteuses sur Harry Potter, parole de fille qui a seulement lu le premier tome de la série, en diagonale, il y a de ça facilement huit ans… et donc dont la mémoire s’effrite.)

Je déteste /b/ — parce que sur l’échelle du mauvais goût, le site détrône aisément les jokes de Cédrika Provencher ; parce que c’est rien de moins que les bas-fonds de l’Internet. Bien sûr, c’est un excellent incubateur de meme, ces jokes ou photos qui se répandent plus vite qu’une épidémie de grippe porcine (ok, ça va les métaphores ridicules!). Mais pour un gag qui fait rire aux larmes, beaucoup trop de trucs beaucoup trop atroces (et j’ai un sens de l’humour généralement dirt, s’entend). ‘Préfère m’en remettre au Internet Meme Database ou à Encyclopedia Dramatica.

Inutile de dire que j’ai presque ri aux larmes en consultant un de mes webcomics favoris (xkcd a webcomic of romance, math, sarcasm and language) aujourd’hui.

troll_slayer(Cliquez sur l’image pour la voir en sa taille originale, directement sur le site.)

Bonheur et hilarité.

* Pas de lien, volontairement. Le nom ne vous dit rien? Passez outre, ignorance is bliss!

Entry filed under: Les Internets. Tags: , , , , .

Idées à voler De ces choses inattendues

4 commentaires Add your own

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Sous la «jupe»

Tous ces petits bouts de crinoline rose, faite de folies, de passions démesurées et d'imperfections, que je n'arrive pas à dissimuler sous la JUPE... aussi bien les assumer!

Récemment

En 140 caractères


%d blogueurs aiment cette page :